Extradition de Patrice Talon : la France déclare la requête recevable

C’est Jeune Afrique qui publie l’information dans une brève dont nous recopions l’intégralité ci-dessous :

JA

Mercredi 13 mars dernier, la chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris a étudié sur la forme la demande d’extradition visant Patrice Talon déposée par les autorités béninoises.

La justice française a donc jugé recevable la requête de la justice béninoise. C’est le 17 avril 2013 que la chambre se réunira pour statuer sur le fond, à savoir la demande d’extradition de Patrice Talon vers le Bénin. Jeune Afrique précise que l’issue devrait être connue au cours du mois de mai prochain.

Cette décision d’une justice souveraine est bien la preuve que les accusations du Bénin contre le prédateur sans foi ni loi sont fondées et crédibles, contrairement aux allégations mensongères véhiculées par certains médias aux ordres, selon lesquels un terme aurait déjà été mis par la justice française au processus judiciaire.

Une nouvelle preuve qui bat en brèche l’intoxication entretenue par le fossoyeur de l’économie béninoise et ses —trop— nombreux complices.

 

Publicités

2 Commentaires

  1. houessou vianney · · Réponse

    c’est un delincan,ramener le là il va repondre de ces actes yayi n’est pa comme et yayi n’a rien à l’envier,j’ai aux à ceux ki ne croyaient k’il viendra ici au benin pour repondre.merci

  2. pour quoi l’estradition de TALON prend t-il du temps? n’est ce pas une manigance de l’appareil judiciaire française!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :